Martin_roi
Martin_table
Martin_St_Nicolas
Martin_table2

DEJA TOUT P’TIT

C’est à l’âge de 6 ans, pour le baptême de sa petite soeur, que Martin monte pour la première fois sur les planches… d’une table. Il chante une chanson en wallon devant son public le plus fidèle : sa famille. Et bien sûr, il fait rire !

Après avoir obtenu les prix du public et de la presse au Festival du rire Bierges en 2004, il se fait remarquer lors du Festival international du rire Rochefort en 2005, où il obtient en direct sur les télévisions francophones, les prix du public et des téléspectateurs grâce à son sketch du « Bob ». On le voit en 2006 dans l’émission « Signé Taloche » (La Une) et dans « Comic’Hôtel » (Télés locales francophones). Depuis 2007, il passe régulièrement dans « Le Meilleur de l’Humour » à la télévision belge (La Deux).

De 2010 à 2011, il est la vedette d’une mini websérie intitulée « The Amazing Martin Show » sur www.rtbf.be/video.

En 2011, il tourne dans une nouvelle série web intitulée « Comme un Lundi » qui fait littéralement le buzz sur Youtube (plus de 10000 vues en 3 jours seulement).

Le 20 avril 2012, il réussit son premier passage dans « On n’demande qu’à en rire ! » sur France 2. Il fait actuellement toujours partie de l’équipe et totalise 4 passages.

En décembre 2012, il propose pour la première fois un spectacle best-of intitulé « Morceaux choisis » qu’il présente avec succès à Bruxelles et à Herve.

En février 2013, il est élu Verviétois de l’année 2012 dans la catégorie « Buzz de l’année » à la suite de ses passages dans « On ne demande qu’à en rire ».

L’année 2013 voit également Martin organiser son propre festival du rire à Herve, la ville de son cœur! En effet, il est à la base du premier festival d’humour 100% belge, le « Caval’rire », allusion à peine cachée à la Cavalcade de Herve, le célèbre cortège qui a lieu tous les lundis de Pâques.

Le 11 juin 2013, grâce à son ami Jérôme de Warzée qui l’invite dans sa séquence matinale sur Vivacité « Un cactus dans le Waterzooi », Martin fait littéralement le buzz sur les réseaux sociaux avec une chronique sur un président de club de supporter. La vidéo est vue à plus de 75000 vues en quelques jours seulement. Un record! Le personnage de Kiki l’Innocent est né! À ce jour, il est apparu dans dix chroniques, totalisant à ce jour plus de 400000 vues!

On aperçoit également Martin régulièrement dans Les Enfants de Chœur au cours de la saison 2013-2014

En juin 2014, c’est l’apothéose pour Martin, alias Kiki l’innocent désormais, puisqu’avec Jérôme de Warzée, ils font un véritable tabac dans la quotidienne « Viva Brasil – le mag » avec leur séquence « Les Cariocas sociaux » où ils revisitent quotidiennement l’actualité de la Coupe du Monde Brésil 2014 sur le plateau de La Une et La Deux. C’est un succès sans précédent. Un spectacle consacré à Kiki et d’autres personnages de son univers est annoncé pour la rentrée en septembre 2014.

Dates importantes

1998 : Déjà tout p’tit (premier spectacle)

2004 : Prix du public au Festival du Rire de Bierges

2005 :  Prix du public et des téléspectateurs au Festival International du Rire de Rochefort

Il faut qu’on en parle (second spectacle)

Un jour avec Martin (troisième spectacle)

The Amazing Martin show : Capsules sur internet

Crise de mauvaise foi (quatrième spectacle)

Martin fait plusieurs passages dans « On ne demande qu’à en rire » de Laurent Ruquier, sur France 2

Morceaux choisis (best of)

Kiki l’innocent fait le buzz dans « Le cactus dans le Waterzooi » de Jérôme de Warzée

Kiki mouille son maillot (cinquième spectacle)

LE SAVIEZ-VOUS ?

Martin a un côté « Rain Man » : il connait par coeur toutes les capitales des pays du monde, toutes les réponses au Trivial pusrsuit (édition 1995), les codes postaux de Belgique, tous les résultats des équipes belges en coupe d’Europe depuis 1952 et tout un tas d’autres choses bien plus inutiles encore.

Martin a un côté « La chèvre » : aussi distrait que Pierre Richard dans le film de Francis Veber, il lui arrive perpétuellement des aventures, des maladresses, des quiproquos qui bien sûr l’inspirent pour ses sketchs…

Martin a étudié les langues à Mons et a travaillé dans une société de crédit à la consommation.